Un scalper du DAX à l'œuvre (1)

Scalper le DAX

Scalper le DAX peut être intéressant pour un trader expérimenté. Le DAX est un indice volatile, sur lequel il y a suffisamment de mouvements, surtout le matin. De plus, les spreads sont très compétitifs, même pour les traders de CFD. Il est donc tout à fait possible de rentabiliser le scalping sur cet indice, à condition de disposer de techniques de trading impeccables, ainsi que de la volonté et la discipline nécessaire pour les appliquer. Nous allons observer un scalper à l'œuvre sur le DAX. Celui-ci ouvre et ferme des positions en se basant uniquement sur son analyse technique et les mouvements de prix.

DAX graphique en 1 minute, 16 septembre 2014

Futures trading Dax scalping

Dans la matinée du 16 septembre 2014, le graphique en 1 minute affiche une tendance baissière dans la première heure avant l'ouverture de Francfort (flèche rouge). Il est déjà possible de trader, car le future DAX démarre à 08h00. Les CFD sont alors simplement corrélés au contrat future. La première tendance étant baissière, le scalper va initialement chercher d'éventuelles opportunités de vente à découvert. Ce n'est pas une obligation, mais compte tenu de la situation sur le marché, la probabilité d'une opportunité de vente à découvert pèse plus lourd dans la balance. Un scalper expérimenté est avant tout un trader flexible qui peut changer "d'avis" à tout moment si le marché lui donne un signal de retournement de tendance.

Les deux premiers trades...

Le scalper fait une première tentative vers 8h35 (première petite flèche rouge). Il vend à découvert sur une bougie rouge, après un petit contre-mouvement haussier qui dure quelques minutes. Mais ce premier trade ne prend pas. Le DAX reprend sa légère hausse et le scalper prend une petite perte de deux points (petit trait rouge). La faible hausse se poursuit sans conviction et le scalper décide de refaire une tentative de vente à découvert juste avant l'ouverture de Francfort. Cette fois il fait mouche. Le scalper réalise son gain lorsque le graphique forme une bougie de retournement (triangle vert). Il fait un gain de 12 points.

Encore à découvert !

Un peu plus tard le scalper fait une troisième tentative après un petit contre-mouvement. Cette fois le contrat ne chute pas aussi fortement et lorsque le graphique affiche de nouveau une bougie de retournement (deuxième triangle vert) le trader ferme sa position avec seulement 2 points de gain. Quatre minutes plus tard vient une quatrième opportunité de vente à découvert et le scalper ferme sa position avec 7 points de gain, après l'apparition d'une bougie de retournement qui, par ailleurs, était presque inévitable.

Le dernier trade

Pour finir, le trader fait une cinquième vente à découvert. Cette fois encore après une petite consolidation de quelques minutes. Et une fois encore, c'est grâce à la bougie de retournement que le trader ferme sa position avec 10 points de gain. Notez que les mouvements baissiers sont bien plus rapides que les mouvements haussiers. C'est une règle générale. Les positions à découvert sont très souvent plus rapidement positives que les positions longues.

Une bonne matinée

Le trader a 29 points de gain après 5 trades. Un trade perdant et 4 gagnants. C'est typique des scalpers, qui ont souvent un taux de réussite élevé. L'important est qu'ils restent disciplinés et qu'ils ferment parfois très rapidement leurs positions.