Laissez le "RRR" faire son travail

Le ratio risque-rendement (RRR)

Le trading est toujours une affaire de risque-rendement. Vous essayez d'obtenir le plus gros gain sur le marché, de préférence avec un minimum de risque. C'est souvent plus facile à dire qu'à faire. La plupart des stratégies ont dans le meilleur des cas un Ratio Risque Rendement (RRR) de 1/2. Si vous risquez 1 Euro, vous en gagnez 2. Si vous faites un gain dans 40% des cas, vous gagnerez de l'argent. Faisons le calcul :

40 trades gagnants x 2 = 80

60 trades perdants x 1 = 60

Solde : 20

Set and forget

Le problème est que ces Ratio Risque Rendement sont de la théorie pure. Admettons qu'un trader discipliné limite ses pertes à 1 unité (cela peut-être 100 Euros par exemple). Ce trader va-t-il empocher 200 Euros à chaque trade gagnant ? C'est possible, si le trader place un ordre bracket (ordre d'encadrement) sur le marché et qu'il n'intervient pas tant que le trade est en place. On nomme cela la méthode set- and forget (place et oublie). Dans ce cas le marché atteindra, soit l'objectif de gain (donc 2 unités), ou le stop (-1). Dans ce cas le RRR théorétique est réellement mis en pratique.

Intervenu trop tôt...

Cependant on observe souvent que les traders ne peuvent pas laisser leurs trades. Dans le meilleur des cas ils ferment la position avant que l'ordre stop ne soit touché. Ils limitent ainsi leurs pertes et il n'y a donc rien à redire. Mais ils ferment souvent aussi leur trades gagnants trop tôt. C'est à dire avant que l'objectif (+2) ne soit atteint. Ils influencent ainsi de manière négative leur Ratio Risque Rendement. La conséquence est en général que la somme des trades gagnants est insuffisante pour rattraper les dégâts causés par les trades perdants, sans même parler de réaliser des gains. Si vous ajoutez à cela les frais de commissions et le spread du marché vous obtenez un résultat négatif.

40 trades gagnants x 1,2 = 48

60 trades perdants x 0,8 = 48

Somme : 0 (avant commission)

Aucune preuve de meilleurs résultats

L'argument avancé, lorsque l'on demande aux traders pourquoi ils touchent à leurs trades, est que leur objectif souvent n'est pas atteint (ce qui est certainement vrai), et qu'ils préfèrent prendre leurs gains plus tôt. C'est toujours mieux que de voir un trade gagnant devenir perdant. Ce qui peut être une bonne méthode pour une stratégie de scalping peut s'avérer plutôt néfaste pour les day trades ou swing trades. Car souvent l'objectif sera atteint un peu plus tard. Par ailleurs, il n'y a aucune étude empirique (statistique) qui démontre que ce comportement donne de meilleurs résultats que la méthode "place et oublie".

Regarder n'aide pas !

De nombreux traders ont psychologiquement beaucoup de mal avec la méthode "place et oublie". Ils pensent que leurs résultats seront meilleurs s'ils suivent le marché pour intervenir si nécessaire. C'est possible, mais ce trading émotionnel n'apporte pas de gains sur le long terme. Et c'est là que le Ratio Risque Rendement entre en scène. Il sera très difficile de gagner pour des traders qui ont choisi de travailler avec un Ratio Risque Rendement de 1/2 et qui interviennent constamment sur leurs trades. Surtout si nous partons d'un taux de trades gagnants qui se situe entre 40 et 50% (voir calcul ci-dessus).

Changer de comportement

Pour ce groupe de traders il ne reste que deux possibilités : ils peuvent apprendre la méthode "place et oublie", mais ce sera difficile, car ils auront toujours tendance à vouloir intervenir, ou bien ils devront chercher une méthode avec un RRR bien plus élevé.